J’aurais tendance à exploiter les procédures connues. 4 Dans cette perspective, cette recherche propose d’élargir le champ de la recherche en sciences de gestion et de s’extraire du strict champ de l’économie classique, qui associe la croissance de l’entreprise à une finalité de maximisation du profit (Penrose, 1959). 1La théorie de la décision rationnelle suppose plus ou moins implicitement que le décideur soit capable de recueillir toute l’information nécessaire sur l’environnement et son évolution, de prévoir et d’évaluer les conséquences de ses décisions. A contrario, s’il est le plus souvent satisfait des résultats qu’il obtient, il aura tendance à terme à augmenter le niveau de ses attentes. 3 Rappelons qu’un des défis des « cogniticiens » qui font des systèmes experts est de reconstituer le « raisonnement » implicite d’un expert, qui n’a jamais formalisé toutes ses connaissances. L’apprentissage peut aussi être perturbé par des biais cognitifs qui conditionnent l’interprétation des résultats. Des discours de justification rationnels tels que « Dieu m’est apparu en rêve et m’a dit de conquérir les nations (ou de lancer une OPA sur mes concurrents) », sont difficiles à tenir dans notre culture et les analystes leur préfèrent l’usage de la matrice de McKinsey. (3) Définition empruntée au American Heritage Dictionary of the English Language, Boston, Houghton Mifflin. C - 13013 Marseille FranceVous pouvez également nous indiquer à l'aide du formulaire suivant les coordonnées de votre institution ou de votre bibliothèque afin que nous les contactions pour leur suggérer l’achat de ce livre. 36Pour ceux qui ne comprennent que le langage mathématique : Alternative 1 : y =1 avec p1, sinon –1 ; 00),le niveau de satisfaction est l’écart entre le résultat et les aspirations,l’intensité de l’effort de recherche est proportionnelle au déficit de satisfaction (satisfaction constatée par rapport à la satisfaction projetée), c’est-à-dire à la frustration,le résultat s’améliore avec l’intensité de l’effort de recherche (mais peut décroître en fonction du temps, la bonne technique ne restant pas bonne éternellement, surtout si on part de bonnes performances, si b>0 et c>0). 23Réciproquement, on peut dire que si l’on est convaincu que les règles admises sont en général suffisamment bonnes pour conduire à des résultats proches de ceux qui seraient obtenus par la mise en œuvre, beaucoup plus lourde de la théorie du choix rationnel, alors l’utilisation des règles apparaît comme l’approche pertinente y compris dans le cadre d’une logique des conséquences qui prendrait en considération le coût de la procédure de choix. Adresse : 60, Boulevard Saint-Michel 75272 Paris cedex 06 France. Nous remercions les éditeurs de la Revue PISTES, qui veulent bien nous communiquer l'enregistrement de ce texte important de H.A. Les sociologues apportent des arguments aux premiers en étudiant les déterminations de l’acteur, les économistes se réfèrent à un modèle d’agent libre et calculateur plus conforme aux attentes des seconds7. D. R. EN QUÊTE DE THÉORIES Voyons donc quelques mythes sur lesquels sont construites les histoires de management. Ainsi, il considérera qu’il s’agit avant tout d’un problème de production, de vente, de maîtrise des coûts, de financement d’investissement, et cherchera la solution dans le répertoire habituel associé à ce type de problème, ou la déléguera au responsable concerné. 14Notons que les règles sont évoquées et appliquées en fonction : 15Cette rationalité procédurale est parfois appelée « logique des convenances »4 par opposition à la rationalité calculatoire, où l’on recherche la solution de plus grande utilité en se plaçant dans une logique des conséquences. 35Vous êtes en face de deux machines à sous dont le comportement est statistiquement régulier, mais inconnu. Le problème se pose aux individus pour des choix dénués d’importance (dois-je changer de modèle de téléphone portable ?) 31En pratique, les organisations établies et les individus bien intégrés sont souvent victimes du piège de la compétence. 10 Par exemple Easenergy, filiale d’EDF, détachait un ingénieur dans des start-up expérimentant de nouveaux services énergétiques, contre une part du capital de l’entreprise. (...) Le processus de « sélection naturelle » permet donc de valider l'hypothèse [de maximisation des profits] — ou plutôt, compte tenu de la sélection naturelle, l'acceptation de l'hypothèse peut se fonder largement sur l'idée qu'elle résume de façon appropriée les conditions de survie. 40À travers la discussion qui précède, nous avons envisagé plusieurs formes de rationalité du décideur. Comment change votre stratégie si vous avez 100 000 coups à jouer ?La machine 2 est sensible aux rayons cosmiques qui peuvent faire changer p2 de manière aléatoire, environ une fois tous les 100 coups (i.e. Cette approche est très intéressante. Celles-ci survivent souvent à leur pertinence, comme le montrent de multiples exemples8. Si, après de longs efforts infructueux, il ne trouve toujours pas de solution satisfaisante, il est éventuellement conduit à réviser son niveau d’aspiration. La « rationalité limitée » aboutit aussi à des décisions non optimales en matière de prévention, avec des attitudes suscitées plus par l’émotion que par la réflexion, amenant à des craintes excessives ou au contraire à un déni des dangers et à une trop grande confiance et une banalisation, à l’origine soit de surprotection inutile, soit de sous-protection néfaste. 9 R. Nelson & S. Winter, 1982, An Evolutionary Theory of Economic Change, Harvard University Press, Cambridge. Il décompose un problème complexe en dissociant différentes décisions interdépendantes, avec, pour chacune, un objectif local de satisfaction. Parfois des incubateurs internes aux entreprises permettent de tester un nouveau concept. Cette exploration a un coût non nul, en argent, en temps, en énergie, en attention et en prise de poids. Lorsque Chimène s’exclame « Qu’il est joli garçon l’assassin de Papa ! Cette approche suppose donc une étude fouillée de tels processus internes à l'entreprise, et recourt naturellement aux méthodes de la rationalité procédurale. 2014/2015 Quant à Danone, il a depuis longtemps vendu les activités verrières de BSN, son ancienne maison-mère. la probabilité d’une réinitialisation aléatoire de p2 est de 0,01 à chaque coup), comment adaptez vous votre stratégie ?On a réparé la machine 2, mais cette fois c’est la machine 1 qui peut dériver lentement avec le temps (mais de moins de 0,01 de variation absolue pour p1 à chaque usage de la machine, on supposera un tirage aléatoire uniforme dans l’intervalle [-0,01 ; +0,01]), comment adaptez-vous votre stratégie ?Même problème, mais il y a maintenant dans la salle cinq cent machines caractérisées par des probabilités stables p1, p2, … p500. Celle-ci apparaît ainsi comme un cas particulier limite de la rationalité procédurale. Les nouveaux venus, s’ils imitent les meilleurs, apprendront donc leurs règles, parfois avec des justifications fallacieuses et ces règles peuvent donc survivre à leur pertinence. Mais l’évolution actuelle de la vie en société met chaque jour d’avantage ce mythe en question.Claude Riveline, « Essai sur le dur et le mou ». de la catégorisation de la situation (problème technique, humain. Pour expliquer ces paradoxes de l’irrationalité (qui est en même … Si je cherche à trouver un bon boulanger dans mon quartier, il faudra que j’essaye les produits des différents commerçants, analyse la satisfaction qu’ils me procurent et leur prix (je suppose stable et connue ma fonction d’utilité me permettant de mettre en balance un meilleur goût, un prix plus élevé, une contribution plus importante à mon taux de cholestérol, une distance plus grande à mon domicile). Par exemple, un problème de mauvaises ventes d’un produit sera traité avec la direction commerciale et les outils dont dispose celle-ci (promotions, intéressement des vendeurs, campagne de publicité, marketing direct) et non en redéfinissant les caractéristiques du produit ou du service ou son mode de production. La rationalité peut se définir comme la recherche du meilleur moyen pour arriver à ses fins. Or celui qui est taxé d’irrationalisme, l’akratique viole ce principe de rationalité parce qu’entre ses jugements évaluatifs et son action il y a une contradiction manifeste comme l’a montré notre exemple de licenciement : le meilleur choix pour l’entreprise est de garder un collaborateur efficace et motivé alors que l’action consiste à le licencier. Dans le chapitre « L'élargissement progressif du champ de la science administrative » : [] À l'origine, la science administrative est, sans doute possible, la science de l'administration publique, ce qui s'explique fort bien compte tenu du contexte historique et politique dans lequel elle prend naissance : l'apparition d'une science appliquée de l'administration, ancêtre de la science administrative, coïncide en Europe avec la mise en place de structures étatiques et administratives mod [] Lire la suite Après un rappel des principes de base (partie 1), nous nous intéresserons aux différents choix (prix, différenciation des produits, publicité) auxquels font face les firmes, selon l’intensité et le type de la concurrence (partie 2). Il permet, en effet, de rejeter comme sans objet les anaKses des processus de décision interne des entreprises — analyses, Je remercie Bourguignon Boyer et Monyin pour leurs comincntaire.s sur une première version de cet article et Pelikan pour de nombreuses discussions siu ce theme Je reste seul responsable des circu subsistantes Pour line presentation ensemble de cette controverse i>h Winter et Simon 1979]. Par exemple, ils ont étudié, sur un vaste échantillon, les prix affichés dans les rayons d’un grand magasin, en fonction du prix de revient des articles, de la demande récente, etc. Une entreprise nationalisée dont la propriété est exclusivement entre les mains de l’Etat. Il n’est pas de point de vue de Sirius dans l’entreprise comparatiste. Chapitre V. La rationalité limitée et ses conséquences. SYNTHESE: Le processus décisionnel. La théorie de la firme est 1 objet d'une controverse déjà ancienne entre tenants de la rationalité absolue (les firmes maximisent leur profit) et partisans de la rationalité limitée ou procédurale (les firmes « satisfont », en utilisant largement des règles de décision de type routiner) l. Dans ce débat, l'un des arguments clés avancés par la première école est celui de la « sélection naturelle », selon lequel seules les firmes optimisatrices peuvent survivre, les autres étant éliminées par le jeu de la concurrence. »5 elle associe deux modes de qualification de Rodrigue et de son interaction avec lui qui évoquent deux rôles contradictoires d’amante et de fille. Une fois reconsidérés dans leur caractère réflexif, ils apparaissent au contraire structurellement rationnels et témoignent des limites et antagonismes internes des rationalités économiques. l’entreprise industrielle, Paris, Economica, 1993, p.121. 30En pratique, il s’agit souvent de choisir entre s’engager dans une voie nouvelle, prometteuse mais risquée, ou d’« assurer » en faisant ce qu’on sait bien faire. du contexte des autres (je suis influencé par la manière dont les autres ont schématisé ou caractérisé la situation et par le comportement qui en résulte). Airbnb vient d’entrer de manière fracassante en bourse, au NASDAQ. 1 Si l’on suppose que l’utilité d’une décision qui produit les résultats R1 et R2 avec les probabilités complémentaires p1 et p2 est U =p1U(R1)+p2U(R2), ce qui n’est pas toujours acquis, comme on le verra au prochain chapitre, il suffit d’attribuer une fonction d’utilité à chaque résultat possible et de calculer l’espérance mathématique des utilités. QUATRE MYTHES DU MANAGEMENT Je vais évoquer quatre mythes du mana-gement. Chiappori Pierre-André. Je ne peux imaginer tous les scénarios possibles, évaluer toutes les conséquences directes et indirectes, à court et long terme, de chaque cours d’action possible. ), mais il doit atteindre un certain niveau de satisfaction des clients, des actionnaires et des employés. On retrouve alors la logique des convenances comme un cas « particulier » assez général de la rationalité optimisatrice. 1 Comptablement, le profit se mesure par le résultat net de l’entreprise. L’éthique protestante a … Le concept a été initialement théorisé par Herbert Simon et utilisé en sociologie, en … L’histoire fourmille d’exemples de constructeurs de navire s’étant obstinés à perfectionner la marine à voile après l’apparition du moteur à vapeur comme mode de propulsion, mais encore plus de visionnaires ayant eu raison trop tôt ou qui se sont aventurés à tort dans une technologie ou un modèle d’affaire qui s’avèrera décevant. Je prendrai donc ma décision en fonction d’une représentation très simplifiée de la réalité. 41La rationalité calculée, paradigme de base des théories de la décision, dans laquelle le décideur s’efforce d’identifier toutes les décisions (ou chaînes de décisions) possibles et de choisir celle qui lui sera la plus utile. Des objectifs évolutifs, un niveau d’effort lié à la frustration, 3. Si le monde est connu avec certitude, il suffit qu’il soit capable de déterminer sa préférence entre deux états du monde, s’il n’est connu que statistiquement, il lui faut déterminer sa préférence entre deux distributions probabilistes d’états possibles du monde1. 3Nous reviendrons, au chapitre suivant, sur le problème de l’indétermination et de l’ambiguïté des préférences. Dans le domaine de la technologie, ce peut être à travers des coopérations entre industriels ou avec des laboratoires publics, par des prises de participation dans des start-up, notamment à travers un fonds de corporate venture capital. 38Une manière de favoriser une activité d’exploration suffisante est de diminuer les coûts de celle-ci. Nous mobilisons la Théorie de la Rationalité Ordinaire (TRO) (Boudon, 1999 ; 2002 ; 2010). 9Mais comment le décideur explore-t-il les solutions envisageables ? La primauté de la pensée rationnelle sur toute autre forme de pensée apparaît aujourd’hui comme un mythe. Diriger une entreprise consiste avant tout à exercer ou à déléguer un pouvoir de décision. 22Lorsque le décideur est en échec, parce que les règles usuelles produisent des résultats qui ne donnent pas satisfaction ou parce qu’il se trouve incapable d’identifier une procédure qui semble adaptée au problème qu’il rencontre, la meilleure procédure consiste parfois à tenter une résolution rationnelle du problème (problem solving), c’est-à-dire à recourir à la rationalité calculatoire. 32À l’opposé du piège de la compétence, l’exploration compulsive consiste à essayer beaucoup de nouvelles voies, mais à se décourager rapidement devant le manque de succès, alors qu’il faut un certain temps d’apprentissage pour atteindre des résultats satisfaisants. 24Lorsque les règles ne sont pas satisfaisantes et la rationalité calculatoire impraticable (par manque de données fiables ou de bons modèles, ou surabondance de facteurs à traiter), on explore d’autres règles et procédures possibles et on essaye d’apprendre quelles règles sont adaptées. 39Il existe de multiples manières de prendre des options sur des voies qu’il peut être coûteux d’explorer seul. Le modèle Harvard est un modèle rationnel de prise de décision puisqu’il suppose que le décideur dispose d’informations parfaites et qu’il est le seul à définir les objectifs à atteindre et que tout changement résulte de la volonté rationnel et unique du décideur. C’est la faculté de raisonner de justifier ses choix ; elle est substantive, attachée de façon égalitaire à chaque individu. Le niveau de rationalité de la décision. Weil, Thierry. Que faites-vous ? Un groupe en bonne santé devait utiliser sa puissance financière pour se positionner sur des voies d’avenir. Théorie de la firme. On introduit une pièce d’un euro dans la fente de la machine, qui soit la conserve, soit vous donne un jeton échangeable en fin de partie contre 2 € avec une probabilité p1 (respectivement p2).